À toi qui chemines,

En mai je partais pour un pèlerinage d'un mois en Espagne, sur le camino del Norte puis sur le camino primitivo. Ce fut une expérience très forte et très intime aussi. Je vous partage ici - en condensé- les enseignements que j'ai tiré de ce mois de marche. Merci à mes amis du chemin qui l'ont... Lire la suite →

Article mis en avant

Cher toi #088_Peurs

J'ai peur des serpents Peur de ne pas réussir Peur que l'on découvre que je suis une impostrice. Peur des bruits la nuit, du temps, peur que personne n'aime ce que j'écris, de faire tout ça dans le vide.   Peur de perdre ceux-celles que j'aime Peur de mourir demain, aujourd'hui, là, maintenant.   Peur... Lire la suite →

Le Palais de minuit, Carlos Ruiz Zafon

Après L'océan au bout du chemin, j'ai continué mon épopée livresque au rayon jeunesse avec un auteur que j'aime énormément : Carlos Ruiz Zafon. J'avais adoré Le Prince de la Brume, le premier tome du ce cycle de la Brume. Les livres peuvent se lire indépendamment et leur unité réside plutôt dans une tonalité générale.... Lire la suite →

Cher toi #087_Bruits

Je n'ai jamais eu peur de ce que je pouvais voir. Toujours de l'Invisible. Dans ma chambre, Il ressemblait à un bruit de grignotage et de déglutition dans le mur juste à côté de mon oreille. Impossible de savoir à quoi ressemblait la bête. Elle se rapprochait, plus près, toujours plus près, comme si elle... Lire la suite →

Cher toi #086_changer d’avis

En une année, j'ai  changé d'avis sur plusieurs sujets : La Newsletter  Rendons à César ce qui est à César, ou plutôt rendons à Ethan ce qui est à Ethan, car c'est lui et son MailyBlog qui m'ont fait changer d'avis. Vraiment, j'étais allergique à l'idée de la Newsletter. Pour moi ce n'était qu'un outil... Lire la suite →

L’océan au bout du chemin, Neil Gaïman

La contemplation d'une mare-océan suffit à réveiller les souvenirs et avec eux, c'est la voix de l'enfance qui s'éveille. L'émerveillement et la peur. L'incompréhension aussi. Il y a des monstres dans l'enfance. Des monstres tapis, endormis, oubliés. Il  y a tout ça dans L'océan au bout du chemin, une part de réalisme magique aussi -... Lire la suite →

Cher toi #085_les trucs d’adulte

Ah comme j'aime la paperasse, les heures sur internet pour remplir des déclarations, les créations de comptes qui ne fonctionnent pas.... Que du plaisir ! Non, sans rire, toutes ces choses d'adulte me donnent envie de me cacher au fin fond de la Papouasie. Là, tout de suite, j'écris une lettre du matin, oui, c'est... Lire la suite →

Cher toi #084_ pas assez ?

J'ai toujours cette impression de ne pas être assez.  Pas assez drôle. Pas assez intelligente. Pas assez créative. Pas assez sociable. Pas assez constante. Pas assez douée. Pas assez impliquée. Pas assez Sœur. Fille. Femme. Mais il y a pire.  Il y a ce sentiment qu'il suffirait d'un rien, une poussière pour pousser la porte... Lire la suite →

Cher toi #082_Il y a deux types d’artiste…

L'artiste torturé et l'artiste enjoué. L'artiste torturé, c'est celui qui croit qu'il ne peut créer que dans le sang, les larmes, la souffrance, l'alcool et l'opium. Celui qui fait de la dépression son animal de compagnie. Quand j'étais enfant, j'étais persuadée que je ne pourrais écrire de livres qu'une fois que j'aurais vécu un événement... Lire la suite →

Cher toi #081_la positive attitude !

Hier, la lettre du matin n'était pas très positive... et après une petite remise en question, un rééquilibrage des curseurs, ça va mieux - en partie parce que j'ai géré un créneau hier (ouiiiii il en faut peu pour être heureuse) ! Depuis quelques temps je me sens prise dans une spirale de négativité, de... Lire la suite →

Résonances © 2018 | Remerciement: FILAUMART Sébastien by OMARSOFT.FR.

Retour en haut ↑