L’océan au bout du chemin, Neil Gaïman

La contemplation d'une mare-océan suffit à réveiller les souvenirs et avec eux, c'est la voix de l'enfance qui s'éveille. L'émerveillement et la peur. L'incompréhension aussi. Il y a des monstres dans l'enfance. Des monstres tapis, endormis, oubliés. Il  y a tout ça dans L'océan au bout du chemin, une part de réalisme magique aussi -... Lire la suite →

Il y a le bruit de l’océan

Le murmure des vagues charrie des secrets : je ne parle pas leur langue. Alors, j'imagine. J'imagine qu'avant d'échouer sur le rivage, elles se racontent des histoires, se souviennent du bon temps, parlent des paysages qu'elles ont traversés. Les océans, les mers, les tortues dont elles sont tombées amoureuses, les poissons qu'elles ont vus grandir, les... Lire la suite →

Mélancholia

La valse des vagues se rapproche. Leurs corps embrumés roulent sur le sable et y déposent des gouttes, comme autant de baisers incertains. La surface de l'eau frissonne, timide. Les minutes gonflent le courant et l'assurance de l'océan. Il bombe le torse. L'écume étire ses phalanges à mes pieds. Danseuse et musicienne, l'onde m'hypnotise. Son... Lire la suite →

Résonances © 2018 | Remerciement: FILAUMART Sébastien by OMARSOFT.FR.

Retour en haut ↑