Il y a le bruit de l’océan

Le murmure des vagues charrie des secrets :

je ne parle pas leur langue.

Alors, j’imagine.

J’imagine qu’avant d’échouer sur le rivage, elles se racontent des histoires, se souviennent du bon temps, parlent des paysages qu’elles ont traversés. Les océans, les mers, les tortues dont elles sont tombées amoureuses, les poissons qu’elles ont vus grandir, les rivages au loin. Et maintenant, maintenant parvenues au terme de leur voyage, certaines sont sereines et se déposent, en douceur, sur le sable encore chaud. D’autres enragent, se fracassent : elles ne veulent pas être oubliées.

Ce matin, je contemple les vagues et je voudrais parler leur langue,

immortaliser leur histoire.

 

Laisser un commentaire

Résonances © 2018 | Remerciement: FILAUMART Sébastien by OMARSOFT.FR.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :