Cher toi #051_reprise

Je ne parlerai pas de chocolat aujourd’hui, tout le monde sait que tu en as trop mangé… et moi aussi…

Après un mois un peu flottant, je reviens plus en forme, avec de nouvelles idées pour le présent et le futur. C’est une recherche d’équilibre permanent : ce qui doit être fait, ce qu’on a envie de faire, ce qu’il faudrait faire, ce qui pourrait être fait. Et entre les interstices, trouver le temps de respirer, de lire, de ne rien faire.

Mon meilleur outil, c’est l’organisation ; je suis en train de remettre tout ça sur les rails, petit à petit. Cette lettre du matin fait partie d’une routine que j’aime bien. Avant, je l’écrivais en buvant mon café… mais j’ai arrêté le café depuis presqu’une semaine maintenant. C’est peut-être pour ça d’ailleurs que j’ai fait une pause dans les lettres, comme un fumeur qui essaie d’arrêter, certaines actions rappellent l’ancienne habitude. Mais ces lettres me manquaient trop, j’aime prendre ce temps pour écrire un petit quelque chose le matin, même si c’est un peu fouillis, un peu brouillon, j’aime attraper les phrases avant qu’elles n’aillent voir ailleurs. Ça m’oblige à prendre du recul, à filtrer la pensée grâce aux mots, pour que tu puisses la comprendre. Et parfois, je surprends moi-même, entre les lignes, un éclat de quelque chose – non pas un éclat de chocolat ! ça suffit. 

Cette lettre est entrée dans mes habitudes. Pour autant, je ne me force à rien, s’il y a des jours où je ne peux pas l’écrire pour X ou Y  raison, je ne me stresse pas. C’est bien aussi de créer un peu d’attente. Est-ce que tu as eu peur que ça s’arrête ?

À bientôt, peut-être

Élodie

P.S : Tu peux retrouver ma chronique de l’amie prodigieuse d’Elena Ferrante sur ce blog. Il s’agit d’un webzine réunionnais et ils m’ont gentiment proposé d’écrire un petit quelque chose pour eux.


Photo by Andrew Neel on Unsplash

 

Laisser un commentaire

Résonances © 2018 | Remerciement: FILAUMART Sébastien by OMARSOFT.FR.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :