Cher toi #061_ À la recherche d’un nouvel équilibre

Les lettres se font plus rares, ma présence sur internet aussi. Il y a une explication à cela.  Il y a de nouvelles données dans ma vie – travail – qui rend l’équation complexe.

Pour te donner une idée : entre l’écriture, les réseaux sociaux (Youtube, blog, Instagram…) et le nouveau travail… j’ai pas mal de choses à gérer. Et, pour que l’équation fonctionne, il faut que chaque pièce trouve sa place dans ce nouvel engrenage. La machine est en construction et connaît quelques ratés (pas de vidéo Youtube hier) mais tout devrait rentrer dans l’ordre bientôt. Différemment peut-être.

Je réfléchis en effet aux options qui s’offrent à moi, à ce qui est le plus important pour moi. Quelle est ma priorité ? Je crois que ça reste l’écriture. Pour ça, je suis prête à sacrifier un peu de ma présence en ligne pour l’instant  ; parce que ça ne sert à rien de parler d’écriture si je n’ai pas le temps d’écrire. 

Je ne veux pas disparaître par ici, ça non, mais à un autre rythme peut-être. Il faut aussi que je trouve un moyen de simplifier toute cette toile de réseaux, c’est très chronophage. Je pense de plus en plus à la newsletter. Oui, j’étais contre cette idée au départ, mais j’ai changé d’avis grâce à Ethan de Fourmiz. Ça serait une manière pour moi de continuer à faire ce que je fais ici, sans avoir à aller chercher les lecteurs réguliers et non abonnés au blog, à chaque nouvelle lettre. L’idée serait de te proposer un contenu régulier (une, deux lettres par semaine – une en début de semaine, une à la fin ) dans la veine des lettres du matin : des réflexions, un cheminement, toujours avec l’écriture en fil rouge, et pourquoi pas de la fiction de temps en temps ?

Dis-moi ce que tu en penses ?

À bientôt peut-être

Élodie


Photo by Aziz Acharki on Unsplash

Un commentaire sur “Cher toi #061_ À la recherche d’un nouvel équilibre

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Résonances © 2018 | Remerciement: FILAUMART Sébastien by OMARSOFT.FR.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :