Cher toi #059_code code code cadette

En ce moment, je passe le code. Ah la joie des séries – pas des séries du genre Game of Thrones ou Desperate Housewife, non les séries de questions où tu te tords le cerveau pour te demander si y a un petit indice que t’as pas vu. Ce genre de séries.

J’ai l’impression que c’est un lavage de cerveau. Deux scènes me reviennent souvent en tête quand je suis devant mon écran :

  1. La scène de l’Orange mécanique où le gars est attaché à une chaise et contraint de regarder des scènes de violences.
  2. La scène du film Le Pari – un film sur l’arrêt de la cigarette – qui se passe dans un camp de désintoxe. On leur projette des images et comme des robots ils doivent dire « bien » s’il n’y a pas de clopes dans le paysage, « pas bien » s’il y en a. « Bien ». « Pas bien. » « Bien. » « Pas bien. »

Oui, j’ai fait des études, oui j’ai déjà appris des choses plus compliquées que ça, mais c’est vrai que le code, c’est quelque chose qui me rebutait particulièrement. Une sorte de réticence tout à fait irrationnelle. Il faut le prendre comme un jeu. Un jeu avec soi-même.

Je vais être plus forte que ces questions ! Je vais leur montrer, moi, de quoi je suis capable.

Il faut vouloir en découdre.

À bientôt peut-être

Élodie


Photo by William Krause on Unsplash

Laisser un commentaire

Résonances © 2018 | Remerciement: FILAUMART Sébastien by OMARSOFT.FR.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :