Cher toi #008

Est-ce que tu connais ton histoire ? Pas seulement ton histoire personnelle, mais aussi ton histoire familiale ? Est-ce que tu sais d’où tu viens ? Ce qu’on vécu tes parents et tes grands-parents, leurs espoirs, leurs doutes, leurs peines, leurs échecs… tout ce qui les rapproche un peu plus de toi.

Hier, j’ai fait un peu d’archéologie familiale et j’ai pris conscience de certaines choses. Je pensais que tout ça était très cloisonné dans mon écriture. Écriture perso : histoire familiale/ écriture publique : des histoires tout court. Ce matin, en me réveillant, j’ai vécu une forme d’illumination. Je te rassure, la lumière divine ne m’a pas éclairée d’un halo jaune tout ça tout ça. Non. Simplement avec le recul de la nuit sur toute cette histoire – familiale et personnelle – j’ai pris conscience de toutes les ficelles, de toutes les richesses que je pouvais en tirer pour avancer dans mon histoire fictive. Parce qu’il y a plein de points qui se rejoignent, des récits de vie qui se recoupent et ce n’est sans doute pas un hasard. Je crois que dans l’écriture fictive, on brasse une part d’inconscient énorme. Alors bien sûr, je ne suis pas dans l’autobiographie et tout ça passe par le filtre de la fiction, mais l’honnêteté de l’écriture passe aussi peut-être par une connexion et une compréhension profonde aux personnages, à leur vécu, à leur passé, à leur histoire personnelle. Et mon histoire personnelle et familiale m’aide à comprendre la leur.

Aujourd’hui, je reprends mon manuscrit Un coquelicot dans le sable, nourrie d’une autre dimension.

À bientôt, peut-être

Élodie


Photo by James Wheeler on Unsplash

Laisser un commentaire

Résonances © 2018 | Remerciement: FILAUMART Sébastien by OMARSOFT.FR.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :